Myrtus Ugni molinae, »Goyave du Chili »

Peut résister aux températures jusqu’à -6 ° C, voire  -10 ° C en dormance totale (184).

-10°C pour la plupart, -12°C pour un spécimen aux feuilles panachées.

Il existe d’autres bons myrtus tolérant mieux le froid jusqu’à -15°C

2/1m

Soleil

(semi)PERSISTANT

Selon PFAF: tous sols raisonnablement bons, même venteux, humides (drainés), ou secs lorsque la plante est bien établie depuis plusieurs années. tous PH.

Mais selon 8 membres collectionneurs que j’ai interrogés ainsi que https://fr.wikipedia.org/wiki/Goyavier_du_Chili il ne prospèrerait qu’en sols neutres ou acides, maximum 6,5 de PH.

Vos témoignages de succès et d’échecs sont également bienvenus en précisant au mieux votre sol.

idéal donc en haie sud ensoleillée, la règlementation imposant qu’à moins de 2 mètres de la limite de propriété, les arbres fassent moins de 2 mètres de haut.

(Aout à oct) Baies rouges et lisses – crues ou cuites [2, 3]. Une saveur absolument délicieuse, très aromatique aux goûts de fraises sauvages [11, 15, K]. Le fruit est de 6 à 15 mm de diamètre et également porté sur les petites plantes [K]. Les feuilles sont un substitut de thé [177, 183]. Les graines grillées sont un substitut de café [183].

Les goyaves du Chili, aussi appelées ugnis ou murtillas, sont des petites baies au goût très prononcé de fraises. encore peu connues, mais très appréciées de celles et ceux qui les connaissent. Les fruits se consomment frais, ou transformés, par exemple en sorbets. A Cornwall, dans le passé, il a été cultivé commercialement pour ses fruits [11, 59] (c’était un des fruits préférés de la reine Victoria).

Ce fruit possède la particularité d’avoir une peau de couleur plus claire lorsqu’il est mûr que lorsqu’il est encore immature. En conséquence, les fruits rouges sombre sont généralement immatures, et il faudra attendre qu’il deviennent d’une couleur rouge plus clair, avec des traces blanches par endroit, pour qu’il soient prêts à être récoltés.

Réussit à tout assez bon sol (ndlr: non calcaire). Les plantes établies sont résistantes [196] à la sécheresse. Une plante très ornementale [1]. La jeune la croissance au printemps peut entrez endommagés par les gelées tardives.  Plantes de ce genre sont notamment résistantes aux champignons de miel [200].

Pré-tremper les graines pendant 24 heures dans l’eau chaude, puis semer sous serre pour planter après les dernières gelées attendues.

selon
http://www.greffer.net/discussion/viewtopic.php?f=13&t=2175&hilit=ugni
Les semis donnent de plus ou moins bons résultats. Plus la graine sera fraiche, meilleure sera la levée.
Le substrat de semis sera maintenu chaud et bien drainé. Selon Solko: « Ce que j’ai lu sur des pagina web de Chili, ou ils cultivent les Ugni a une echelle commerciale, est qu’ils conseillent de ne pas les planter a cote de, ou sur des terrains qui ont ete utilise comme vergers de poires, coings ou pommes. Justement a causes de maladies – je ne sais pas lesquelles – qui pouvaient se transmettre entre les deux especes. »

Le bouturage se réalise semi ligneux, bouture à talon. Le substrat est un terreau humide et graveleux. Pourcentage de réussite élevé.

Il est aussi possible de faire un bouturage à talon sur des rameaux ligneux, en début d’hiver. Bons résultats. Maintenir hors gel.

Boutures de bois mi-mûrs, 7 – 10 cm avec un talon, Juillet / Août dans un cadre. Pot en place à l’automne et hivernent dans un châssis froid. Plantez dans la fin du printemps. Pourcentage élevé [78]. Boutures de bois mature de la croissance des saisons en cours, 7 – 12 cm avec un talon, Novembre ombragée et l’abri du gel. Plantez à la fin du printemps ou début de l’automne. Pourcentage élevé [78].

Le marcottage se réalise en début d’automne et l’enracinement se fait l’été suivant.

Les adhérents connus depuis plus de 3 ans accéderont au nom de 2 autres ugni, de couleur noire, délicieux également. Ce dernier ne nous donne pas encore de graines, ne semble donc pas autofertile.

Il existe d’autres bons myrtus tolérant mieux le froid jusqu’à -15°C, et de meilleur goût selon moi (plus doux, moins résineux)

Latin Name Common Name Family Synonyms note de goût /5  Autres différences
Ugni molinae Uñi, Chilean guava Myrtaceae Eugenia ugni. Ugni molinae. 5

6 réponses sur “Myrtus Ugni molinae, »Goyave du Chili »”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.