Action: Pourquoi, Comment choisir et recevoir les graines en fonction de vos sol, METEO et CLIMAT (Réussissent avec peu de connaissances, travail ni organisation!)

Origine de la démarche

Pour mon usage personnel ce fut un très long travail de retrouver toutes ces espèces (parfois à l’étranger) et de les renseigner. Aussi j’ai pensé que ces informations vous seraient utiles, résumées dans le tableau que j’envoie sur demande, et détaillées dans des articles comparatifs, partiellement consultables sur fruitforestier.info.

Continuer la lecture de « Action: Pourquoi, Comment choisir et recevoir les graines en fonction de vos sol, METEO et CLIMAT (Réussissent avec peu de connaissances, travail ni organisation!) »

Gaultheria shallon (Gaulteria avec faute)

-20°C

1,2/1m

OMBRE!, m-o (couvre-sol sous les arbres), pourrait aussi réussir en plein soleil selon pfaf mais pas selon autrevie qui dit qu’il ne réussit qu’à l’ombre. (permaculteur du morvan)..

PERSISTANT

Sol: PH acide ou très acide, sableux ou riche en terreau, aime l’eau mais supporte la sécheresse.

résiste au fongus

Fruit – crus, cuits ou séchés pour une utilisation ultérieure [2, 3, 4, 183]. Sucré et juteux avec une saveur agréable [11, 95, 101], bon cru [K]. Le fruit peut aussi être fait en Conserves, tartes, boissons etc. ou séché comme les raisins secs [183]. Le fruit est d’environ 10 mm de diamètre [200] et produit au cours d’une période de plusieurs semaines en fin d’été [K]. On peut faire un thé agréable à partir des feuilles [101].
Un colorant violet est obtenu à partir du fruit [99]. Il est vert foncé [168]. Un colorant jaune verdâtre est obtenue à partir des feuilles infusées [257].

Gaultheria procumbens: culture similaire sauf que G. procumbens tolère aussi les sols neutres et pauvres:

Préfère un humus humide mais pas marécageuses sol riche en ombre ou mi-ombre [11, 182]. Tourbe?, il a besoin d’un sol sans calcaire [11, 182]. Réussit dans les sols secs une fois qu’il est bien établi et supporte la sécheresse considérable [208]. Pousse bien à l’ombre des arbustes à feuilles caduques ou à feuilles persistantes [4, 11]. Une plante très résistante au froid, tolérant des températures jusqu’à environ -35 ° C [160]. Les plantes peuvent devenir envahissantes En grandissant dans de bonnes conditions [182]. Certaines formes nommées ont été développées pour leur valeur ornementale, « Red Giant Dart » a de grandes baies spécialement [182]. Toutes les parties de la plante sont aromatiques, les feuilles meurtries ayant l’odeur de Wintergreen [245]. Les plantes de ce genre sont notamment résistantes aux champignons de miel [200]. Particularités: indigène nord-américain, feuillage odorant, fleurs imperceptibles ou fleurs.


propagation

JD: Pour germer, le plus simple et sain est directement en pleine terre (compost sableux sans calcaire, en choisissant un sable qui ne fait pas effervescence au contact d’une goutte de vinaigre): sans transplantation ultérieure. cliquez ici pour savoir comment acidifier la terre. Les minuscules graines germeront après y avoir passé 4 à 10 semaines d’hiver. la graine nécessite une période de stratification au froid pendant 4 – 10 semaines, puis germe généralement bien, dans les 1 – 2 mois à 20 ° C. Il est important de les arroser avec soin (avec une fine couche de paille ou une pluie très fine) et d’assurer qu’ils aient beaucoup de ventilation. Les arroser avec une infusion d’ail peut aussi aider à prévenir la fonte [K]. Dans le nord, une protection contre le froid des jeunes plants est bienvenue, en confectionnant quelque chose par dessus. L’autre méthode consiste à repiquer les plants dans des pots individuels quand ils font environ 25 mm de haut et les cultiver dans l’ombre lumineuse dans la serre pendant au moins leur premier hiver [K]. Plantez-les dans la fin du printemps ou au début de l’été. Les plants sont sensibles aux gelées de printemps et pourraient avoir besoin d’une protection pour leurs premières années à l’extérieur. Les feuilles restent très faibles pendant les quelques premières années [11].
Boutures de bois demi-durs – 6cm de long, Juillet / Août dans une position ombragée. Ils forment racines en fin d’été ou au printemps [78]. Un bon pourcentage réussit habituellement. Division au printemps lorsque la nouvelle croissance est d’environ 7cm de haut. Les plantes divisées se rétablissent assez lentement [182]. Il est préférable de mettre individuellement en pot dans une position ombragée et fraiche jusqu’à ce qu’ils soient bien enracinés. Plantez-les au printemps.

Autres Gaultheria:

Autres graines à l’essai: G. phillyraeifolia = Arbutus floribunda, G. ramosissima, non décrites ci dessous
Latin Name Common Name Family Synonyms Edibility Rating Différences
Gaultheria adenothrix Ericaceae Adendromeda adenothrix. Diplycosia adenothrix. 3
Gaultheria antipoda Snowberry Ericaceae G. epiphyta. G. erecta. 2
Gaultheria appressa White Waxberry Ericaceae 2
Gaultheria cumingiana Ericaceae 2
Gaultheria depressa Mountain Snowberry Ericaceae G. antipoda depressa. 2
Gaultheria fragrantissima Fragrant Wintergreen Ericaceae G. ovalifolia. 2
Gaultheria griffithianum Ericaceae 2
Gaultheria hispida Snowberry Ericaceae 2 h 1m, gélif, amer
Gaultheria hispidula Creeping Snowberry Ericaceae Chiogenes hispidula. Vaccinium hispidulum. 4 h 1m, acidulé comme G. shallon, terre acide ou neutre, MO (mi-ombre),

bon fruit 6mm goût shallon

Gaultheria humifusa Alpine Wintergreen, Alpine spicywintergreen Ericaceae G. myrsinites. Vaccinium humifusum. 4 h 10cm, sol ac ou neutre, MO ou Soleil

bon fruit 6mm

Gaultheria insana Ericaceae Pernettya furens. P. furiens. 1
Gaultheria japonica Creeping Snowberry Ericaceae 4 h 10cm, sol ac et neutre, MO

bon fruit 6mm goût shallon

Gaultheria macrostigma Ericaceae G. antipoda microphylla. G. depressa microphylla. G. perplexa. Pernettya macrostigma. Colenso. 2
Gaultheria mucronata Ericaceae Arbutus mucronata. Pernettya mucronata. P. speciosa. 4 h 1m50, sol acides, MO et soleil

fruit 12mm parfois sans goût ni jus

Gaultheria myrsinoides Ericaceae Pernettya prostrata. (Cav.)DC. 2
Gaultheria nummularioides Ericaceae G. nummularia. G. repens. 2
Gaultheria ovatifolia Mountain Checkerberry, Western teaberry Ericaceae 3
Gaultheria procumbens Checkerberry, Eastern teaberry, Teaberry, Creeping Wintergreen Ericaceae Gaultheria repens Raf. [Illegitimate]. Brossaea procumbens (L.) Kuntze. Gaultheria humilis Salisb. 4 h 20cm

pfaf le considère comme le plus intéressant de ce tableau sur le plan medicinal, fruit fade au goût hospitalier de germolène, terre acide ou neutre, même pauvre,

Ombre ou MO

Gaultheria pumila Ericaceae Andromeda empetrifolia. Arbutus pumila. Pernettya empetrifolia. P. magellanica. P. pumila. (L.f.)Hoo 2
Gaultheria pumila leucocarpa Ericaceae Arbutus leucocarpa. Pernettya andina. P. gayana. P. leucocarpa. P. pumila leucocarpa. 2
Gaultheria pyroliifolia Ericaceae G. pyrolifolia. 2
Gaultheria pyroloides Ericaceae G. pyroloides. pro parte. 3
Gaultheria rigida Ericaceae Pernettya rigida. (Bert.)DC. 1
Gaultheria sclelophylla Ericaceae 2
Gaultheria shallon Shallon, Salal Ericaceae 5 h 1m20, bon fruit acidulé, terres acides.

Ombre, MO ou Soleil

bon fruit 10mm

Gaultheria trichophylla Ericaceae 2
Gaultheria x wisleyensis Ericaceae Gaulnettya wisleyensis. Gaulnettya ‘Wisley Pearl’, Gaulthettya wisleyensis. 2

Gaylussacia baccata (Gaylusacia, Gaylusaccia ou gaylussaccia avec faute)

-15°C selon PFaf, -40°C selon http://fr.hortipedia.com/wiki/Gaylussacia_baccata
1/1m
mi-o, soleil
feuilles caduques, fleur de mai à Juin, hermaphrodites (possèdent les organes mâles et femelles)
Tous sols acides à très acides, secs ou mieux humides.
(photo: lien bleu dans tableau ci après); Fruit – crus ou cuits [2, 3, 55]. Délicieusement épicé et sucré, ils peuvent être consommés à la main ou utilisés dans les tartes, confitures, etc. [183]. Ils peuvent également être séchées pour une utilisation ultérieure [62]. Le fruit séché peut être broyé en une poudre puis mélangé avec des farines de céréales pour faire du pain [257]. Le fruit est plutôt minable [235]. Le fruit est environ 8 mm de diamètre [200].

Les utilisations médicinales: En
Déclinant toute responsabilité pour les effets néfastes de l’utilisation des plantes. Toujours demander conseil auprès de plusieurs professionnels et médecins avant d’utiliser des plantes, ils sauraient mieux si elles peuvent vous soigner et ne pas être néfastes dans votre cas précis.Parfois utilisé comme Astringente; Florilège.L’infusion de feuilles ou de l’écorce, a été utilisé dans le traitement de la dysenterie [257]. L’infusion de feuilles a été utilisé dans le traitement de la maladie de Bright [257].
Autres utilisations
Florilège.

les détails de culture
Nécessite un sol tourbeux humide sans calcaire, en plein essor au soleil ou à mi-ombre [3, 182, 200]. Les plantes sont robustes à environ -15 ° C [200]. Parfois cultivé pour son fruit comestible, il y a quelques variétés nommées sélectionnés pour leurs fruits plus gros [22, 46]. Les petites feuilles ovales sont couverts avec des globules sur la face inférieure de laquelle une gomme résineuse est dégageait [245].
Propagation
Seed – meilleure semé à l’automne dans un châssis froid [200]. Les graines stockées nécessitent un mois stratification chaude suivie de 2 mois froids [113]. Lorsque suffisamment grand pour être manipulés, repiquez les plants dans des pots individuels de compost sans calcaire et les cultiver dans l’ombre la lumière dans une serre ou un cadre froide pendant au moins leur premier hiver. Plantez dans leurs postes permanents à la fin du printemps ou au début de l’été quand ils sont au moins 15 cm de hauteur. Boutures de demi-mûre bois, Juillet / Août dans un cadre [200]. Superposition. Division au printemps.
Search for: gaylussacia

Latin Name Common Name Family Synonyms Edibility Rating Medicinal Rating
Gaylussacia baccata Black Huckleberry Ericaceae G. resinosa. Andromeda baccata. Vaccinium resinosum. 4 1
Gaylussacia brachycera Box Huckleberry Ericaceae Vaccinium brachycerum. V. buxifolium. 2 0
Gaylussacia dumosa Dwarf Huckleberry Ericaceae Lasiococcus dumosus. Vaccinium dumosum. V. hirtellum. 3 0
Gaylussacia frondosa Dangleberry, Blue huckleberry Ericaceae Vaccinium frondosum. V. venustum. 3 0
Gaylussacia ursina Bear Huckleberry Ericaceae Decachaena ursina. (M.A.Curtis.)Small. Vaccinium ursinum. 2 0

Nouveau sujet « forets nourricières »

A la fin de CHAQUE article et page, vous avez la possibilité d’apporter vos commentaires.

Si vous ne trouvez pas d’article en rapport avec le commentaire ou l’idée que vous voulez apporter, Proposez ici votre commentaire (en rapport avec le site).

Il existe une telle possibilité dans chaque catégorie

Menu des catégories: onglets fixes se trouvant au dessus.

62 vaccinium: dont les myrtilles (v. myrtillus, « sauvage »), v. oxycoccos (canneberge, petite « cranberry » aux feuilles persistantes), et v. praestans (bilberry, une autre airelle)

supporte autour de -25°C

Pour les sols neutres ou  basiques, on préfèrera des baies douces et délicieuses d’un arbuste de 2 à 4m de haut, d’amélanchier alnifolia au goût et apparence de myrtilles, Amélanchier a. est l’espèce la plus parfumée et qui tolère aussi un PH alcalin. Amélanchier fructifie en juin-juillet alors que les myrtilles fructifient de juillet à septembre..

Vaccinium praestans, et V. moupiense absent du tableau ci dessous, « préfère les sols acides ». A essayer en sols neutres?

***************************

Si vous avez des terres acides, les graines du groupe les plus intéressantes sont les myrtilles, vous trouverez les plus communes dans les fruits frais ou séchés du commerce ou des alpages sans qu’il soit utile d’acheter des graines séchées. Il existe de nombreuses sélections de myrtille « V. Corymbosum » et « V. Ashei » qui sont douces ou acidulées.

Les adhérents ont accès à 2 excellents Vaccinium rares non renseignés dans le tableau ci dessous. L’un donne des fruits de 15 à 20mm multicolores, l’autre donne de petits fruits blancs. Ils exigent aussi une terre acide

Vaccinium vacciniaceum = serratum, aux petits fruits blancs, originaire de l’est himalaya. j’en ai des graines.

Multicolores: Vaccinium Reticulatum originaire d’Hawai (sur les volcans en plein pacifique entre amérique centrale et japon), entre 600 et 3600M d’altitude (tolère -12 à -17°C). 1 m de haut, feuilles persistantes vert sombre à bleu-vert. Les nouvelles pousses sont rouges. Les fleurs jaunes à rose vif. Les grosses baies juteuses sont de différentes couleurs d’un arbuste à l’autre: jaune, orange, rose, rouge, violet, bleu foncé. Le goût des baies varie d’insipide, acidulé ou très sucré. j’en ai des graines.

les adhérents auront également accès à Vaccinium angustifolium.

Je cherche encore V. praestans…

Dans une autres famille de plantes à terrains acides, les adhérents ont accès à Gaultheria Shallon

qui supporte la sécheresse. (voir liste résumant les 50 disponibilités et tolérances ici)

******************

Les myrtilles (v. myrtillus, « sauvage » française) sont très appréciées mais 2 autres vaccinium de la liste « pfaf » sont également appréciés:

  • v. oxycoccos (canneberge, petite « cranberry » aux feuilles persistantes, meilleure que la cranberrie américaine, considérée délicieuse mais plus acide que la myrtille, elle poserait des problèmes digestifs et rénaux en cas d’excès). originaire d’Amérique du Nord et Eurasie, elle se produit dans la partie continentale du Canada et dans le nord des États-Unis. Elle pousse en Europe, y compris la Grande-Bretagne, de la Scandinavie au sud et à l’est de la France, en Roumanie, Asie et Japon.
  • v. praestans (bilberry, une autre airelle 12mm douce, parfumée, délicieuse, sans inconvénients connus).
    Autres noms: Iwa tsusuji (co jp japon), krasnika (ru), kamchatka (uk), Pousse en amerique du nord et asie du nord-est et russie de l’est. Originaire de N.E. Asie, y compris le nord du Japon, également des Aléoutiennes et de l’Alaska. Il a été peu décrit en 1810 quand il a été collecté au Kamtchatka, mais ne semble pas avoir été cultivé jusqu’à ce que Wilson l’ait introduit à partir de Sakhaline en 1914.

Ces 3 vaccinium exigent une terre acide ou très acide, et font 10 à 20 cm de haut.

v. corymbosum est appréciée comme une plus grosse myrtille (blueberry, ou « myrtille américaine »), haute de 2m/2m mais exige aussi une terre acide à très acide.

Détails de la culture selon PFAF:
Nécessite un sol humide mais drainant, sans calcaire, préférant celui qui est riche en tourbe ou un terrau léger avec de la moisissure [11, 200]. Préfère un sol très acide avec un pH compris entre 4,5 et 6, les plantes deviennent rapidement chlorotiques lorsque la chaux est présente. Succès en plein soleil ou ombre légère bien qu’il fruits mieux dans une position ensoleillée [17, 200]. N’aime pas les perturbations de la racine, les plantes sont cultivées dans des pots jusqu’à ce qu’elles soient plantées dans leurs positions permanentes [200] .Tolèrent une certaine ombre, réussissant dans les bois légers. Très tolérant au vent et à l’exposition [186]. Les plantes ne se portent pas toujours bien dans les positions abritées et fructifient mieux dans une position exposée [115]. Ils peuvent également former un couvre sol dans les bois acides [186]. A freely suckering shrub when growing well[182]. Les plantes se régénèrent rapidement à partir du sol, si elles sont brûlées et tolèrent aussi un peu de pâturage [186]. Un rapport dit que la plante est auto-stérile [3], un autre qu’il est auto-fertile [17]. Les fruits sont appréciés par la faune et les plantes fournissent de la nourriture à un certain nombre d’espèces d’insectes [186]. Plants in this genus are notably resistant to honey fungus[200].
Propagation
Semer – semer l’hiver tardif dans une serre dans un mélange de pot sans calcaire et ne couvrir que la semence [78]. Les semences stockées peuvent nécessiter une période allant jusqu’à 3 mois de stratification à froid [113]. Un autre rapport indique qu’il est préférable de semer la graine dans une serre dès qu’elle est mûre [200]. Une fois qu’ils sont environ 5cm de hauteur, piquer les semis dans des pots individuels et les faire pousser sur une position légèrement ombragée dans la serre pour au moins leur premier hiver. Plantez-les dans leurs positions permanentes à la fin du printemps ou au début de l’été, après les dernières gelées attendues.
bouture: Coupe de bois mi-mûr, 5 – 8cm avec un talon, août dans un cadre [78]. Lente et difficile. Découpe de bois matures à la fin de l’automne. Mise en couches à la fin de l’été ou au début de l’automne [78]. Un autre rapport indique que le printemps est le meilleur moment pour calquer [200]. Prend 18 mois [78].
Division des rejets au printemps ou au début de l’automne [113].
Suggestions de JD pour les semis: les ericacées sont réputées difficiles à germer, surtout lorsque les graines ont séché. Il est donc préférable de les faire tremper dans l’acide gybérellique dilué, d’en tenter un plus grand nombre de graines, OU de les mettre directement à leurs emplacements définitifs (semis direct) AVANT OU au début de L’hiver (et non pendant ou à la fin de l’hiver), afin que les graines bénéficient de plus de 3 mois de gelées au contact de la terre humide, avec quelques pailles autour pour maintenir la terre humide.
PFAF indique (en gras ci dessus) de les cultiver d’abord en pots, car elles ne supporteraient pas une transplantation à racines nues. Mais le semis direct serait encore + avantageux de ce point de vue, bien qu’il soit rarement abordé dans les habitudes et la littérature.
Dans le sud il sera important qu’elles soient à l’ombre du soleil de midi (par exemple sous un arbre), comme à la lisière des bois où elle croit naturellement.

Dans la colonne de droite, les différences entre les meilleurs vaccinium:

Search for : vaccinium (sauf v. reticulatum dont j’ai des graines, et moupiense non renseignés par PFAF)

Latin Name Common Name Family Synonyms Edibility Rating Différences
Vaccinium melanocarpum Georgia Blueberry Ericaceae V. stamineum melanocarpum. Mohr. Polycodium melanocarpum. 2 0
Vaccinium membranaceum Mountain Huckleberry, Thinleaf huckleberry Ericaceae V. myrtilloides. non Michx. 3 1
Vaccinium modestum Ericaceae 3 0
Vaccinium mortinia Mortiño Ericaceae V. floribundum. H.B.K. 2 0
Vaccinium myrsinites Florida Evergreen Blueberry, Shiny blueberry Ericaceae V. nitidum. 2 1
Vaccinium myrtilloides Sourtop Blueberry, Velvetleaf huckleberry Ericaceae V. canadense. Richards. 3 1
Vaccinium myrtillus Bilberry, Whortleberry

« myrtille sauvage » européenne

Ericaceae Vaccinium myrtillus oreophilum, Vaccinium oreophilum 4 O,2/0,3m; m-o, soleil; Fruits acidulés 10mm tanniques (éviter en cas de grossesse et de traitements anticoagulants). F Caduques; ne supporte pas le sel
Vaccinium neglectum Deerberry Ericaceae 2 0
Vaccinium nummularia Ericaceae 2 0
Vaccinium occidentale Western Blueberry Ericaceae 2 0
Vaccinium oldhamii Ericaceae V. ciliatum. non Thunb. 2 0
Vaccinium ovalifolium Black Huckleberry, Oval-leaf blueberry Ericaceae 3 1
Vaccinium ovatum Evergreen Huckleberry, Florist’s Huckleberry, Shot Huckleberry, Californian Huckleberry Ericaceae 3 1
Vaccinium oxycoccos Small Cranberry,

petite canneberge

(Nord Amérique, Eurasie)

Ericaceae Oxycoccus oxycoccos. Oxycoccus palustris. O. quadripetalus. Oxycoccus vulgaris. 4 H 0,1/l. 1m; fruits 6mm acides mais de parfum supérieurs; m-o, soleil; F. persistantes.

Son excès perturbe digestion et reins.

Vaccinium padifolium Madeiran Whortleberry Ericaceae V. arctostaphylos. non L. V. maderense. 2 0
Vaccinium parvifolium Red Bilberry, Red huckleberry Ericaceae 3 1
Vaccinium praestans Kamchatka Bilberry

(N-E Asie, N Japon)

Ericaceae 4 0,2/0,3m; MI-O; F. caduques.

Fruits doux, parfumés et délicieux sans inconvénients connus.

Vaccinium salicinum Ericaceae V. uliginosum salicinum. (Cham.)Hulten. 2 0
Vaccinium scoparium Grouseberry, Grouse whortleberry Ericaceae V. erythrococcum. V. microphyllum. non Bl. V. myrtillus microphyllum. 2 1
Vaccinium simulatum upland highbush blueberry Ericaceae Cyanococcus simulatus. Vaccinium stamineum sericeum 2 0
Vaccinium smallii Ericaceae 1 0
Vaccinium sprengelii Ericaceae V. donnianum. Wight. 1 0
Vaccinium stamineum Deerberry Ericaceae V. candicans. 3 0
Vaccinium tallapusae Ericaceae 1 0
Vaccinium tenellum Small-Cluster Blueberry Ericaceae Cyanococcus tenellus (Aiton) Small 1 0
Vaccinium uliginosum Bog Bilberry Ericaceae 3 1
Vaccinium vacciniaceum Ericaceae V. serratum 1 j’ai des graines

fruits blancs

Vaccinium vacillans Dryland Blueberry Ericaceae V. torreyanum. Cyanococcus vacillans. 3 0
Vaccinium virgatum Rabbit-Eye Blueberry, Smallflower blueberry Ericaceae 1 0
Vaccinium vitis-idaea Cowberry, Lingonberry, Northern mountain cranberry, Cranberry Ericaceae 3 2
1 2
Search for : vaccinium

Latin Name Common Name Family Synonyms Edibility Rating Medicinal Rating
Vaccinium alaskaense Alaska Blueberry Ericaceae V. ovalifolium. non Smith. 2 0
Vaccinium amoenum Large-Cluster Blueberry Ericaceae 2 0
Vaccinium angustifolium Bleuet (Amérique). Low Sweet Blueberry, Lowbush blueberry Ericaceae V. lamarckii. Camp. V. pennsylvanicun angustifolium. V. pensylvanicum. Lam. non Mill. 3 jai des graines.

20cm. Fruit 12 mm le premier bleuet cultivé commercialement. Très doux avec un léger goût de miel, il est considéré comme le meilleur des bleuets de type nain

Vaccinium angustifolium laevifolium Low Sweet Blueberry Ericaceae V. pennsylvanicun angustifolium. 3 0
Vaccinium arboreum Farkleberry Ericaceae Batodendron andrachniforme. Batodendron arboreum 2 1
Vaccinium arbuscula Dwarf bilberry Ericaceae Vaccinium caespitosum. Vaccinium nivictum 1 0
Vaccinium arctostaphylos Caucasian Whortleberry Ericaceae 3 0
Vaccinium ashei Rabbiteye Blueberry Ericaceae Polycodium ashei. Harb. 2 le moins exigeant en froid (seulement 400 à 500H en dessous de 7°C)
Vaccinium bracteatum Sea Bilberry Ericaceae Andromeda chinensis. 1 1
Vaccinium brittonii Ericaceae V. angustifolium nigrum. (Wood.)Dole. 1 0
Vaccinium caesariense New Jersey blueberry Ericaceae 2 0
Vaccinium caespitosum Dwarf Bilberry Ericaceae 3 1
Vaccinium ciliatum Ericaceae 1 0
Vaccinium constablaei Hillside Blueberry Ericaceae V. pallidum. Ait. 3 0
Vaccinium corymbosum High-Bush Blueberry, American Blueberry, Swamp Blueberry, Blueberry Ericaceae  Myrtille Américaine
4 2/2mmi-o, soleilF. Caduques
Vaccinium crassifolium Creeping Blueberry Ericaceae 2 0
Vaccinium cylindraceum Ericaceae 2 0
Vaccinium darrowii Darrow’s blueberry Ericaceae 1 0
Vaccinium deliciosum Alpine Blueberry, Cascade bilberry Ericaceae 3 0
Vaccinium duclouxii Ericaceae 3 0
Vaccinium elliottii Elliott’s blueberry Ericaceae 1 0
Vaccinium erythrocarpum Southern Mountain Cranberry Ericaceae Oxycoccus erythrocarpus. Hugeria erythrocarpa 3 0
Vaccinium formosum Swamp Highbush Blueberry, Southern blueberry Ericaceae Vaccinium australe 3 0
Vaccinium fuscatum Black Highbush Blueberry Ericaceae V. corymbosum atrococcum. 3 0
Vaccinium hirsutum Hairy Huckleberry Ericaceae Cyanococcus hirsutus. 3 0
Vaccinium hirtum Ericaceae 1 0
Vaccinium japonicum Ericaceae Hugeria japonica. Nakai. 2 0
Vaccinium koreanum Ericaceae 1 0
Vaccinium leucanthum Ericaceae 1 0
Vaccinium macrocarpon American Cranberry, Cranberry américaine Ericaceae Oxycoccus macrocarpus. (Ait.)Pursh. 3 0,2/2m; fruits 10 à 20mm qui ne peuvent pas se manger crus étant trop acides

Son excès perturbe digestion et reins.

1 2

Comment, Pourquoi?

Tu peux adhérer pour en recevoir les graines tout au long de l’année lors des récoltes nouvelles, avec un avantage car les graines fraîches germent plus vite que les graines stockées d’arbres et lianes qui mettraient jusqu’à 2 ans pour germer. Paiement: PayPal.Me/fruitforestier. ou par courrier et chèque.

Pourquoi des graines?? …parce que un semis direct en pleine terre, sans transplantation, donne un arbre en meilleure santé et plus résistant à la sécheresse, comme expliqué là: http://www.fruitforestier.info/forets-nourricieres-semis-directs-actions/;

Les variétés de la liste suivante sont bonnes à excellentes sans sélection de génotypes exceptionnels (« note » d’appréciation de 3 à 5/5 dans les tableaux de chaque fiche détaillée), et n’ont pas été croisées comme dans les cas de proximité de cousins. Leur semis n’occasionne donc pas une perte de qualités, tout au plus une légère diversification saine et naturelle. C’est aussi laisser à la nature son rôle d’artiste, d’improvisation ou d’évolution.

Au contraire, certains cultivars sont des exceptions obtenues lors de centaines ou milliers de semis. Lorsqu’ils sont de nouveau semés, ils donnent un résultat très différent (figues, pommes, poires, …) à différent (pêches, cerises, prunes, abricots, …) ou ressemblant (acca dont la forme sauvage est bonne aussi, …). Une minorité de cultivars, aux origines indéterminées, se reproduisent fidèlement par semis.

Pour obtenir un cultivar identique, il faut soit le greffer (pomme, poire, pêche, cerise, prune, abricot, …) soit le bouturer ou marcotter (figuier, ugni, vigne, …), soit marcotter ou trouver un rejet (amélanchier, kiwai, …)

Pourquoi des fruits? Certains peuvent être mangés en quantité appréciable sans toxicité tandis que feuilles et graines contiennent des facteurs limitants, une défense contre une consommation destructrice. les récolte et consommation des fruits est simple, donne de l’énergie, ne nuit pas à la plante, c’est son cadeau à qui transportera sa graine pour assurer sa reproduction. Notre anatomie est frugivore. Seules 2 exceptions dans cette collection, parce qu’elles sont pérennes dans l’ombre d’une forêt de fruits! 1 salade, et 1 « légume » en forme de minuscules patates (2cm) qui se cueillent comme des fruits. Dans les articles, j’indique parfois comment consommer certaines autres feuilles, graines ou racines des plantes fruitières, en cas de famine ou s’il faut les couper pour faire de la place pour privilégier la plante voisine. Je ne fournis pas les fruitiers les plus classiques ni les noix que vous pouvez trouver facilement ailleurs. Ce qu’il y a de plus sain est la chair des fruits. Les graines sont souvent toxiques (exemple: pommes, if, et une majorité d’autres). Il vaut mieux faire tremper les noix quelques heures pour les rincer, avant de les manger, pour en enlever un principe anti-nutritif: leur goût devient alors meilleur. Quelques graines de melon ou de pastèque peuvent être ingérées si on peut pas toutes les semer.

Pourquoi sauvages (botaniques)? parce qu’ils se perpétueront seuls, sans greffe ni culture, et contiennent + d’éléments nutritifs.

Selon Claude BOURGUIGNON et Eric ESCOFFIER, une forêt comestible (permaculture) se régénère toute seule et produit 15 calories pour 1 calorie investie, tandis que l’agriculture consomme 20 calories pour chaque calorie produite. L’agriculture ne serait donc ni réaliste, ni efficace ni productive à long terme, basée sur l’esclavagisme et l’épuisement des ressources et devrait être abandonnée dans les 15 prochaines années selon la nasa.

En complément aux formateurs en permaculture qui transmettent leurs expériences et enthousiasme, j’ai voulu ici indiquer et faciliter l’accès aux variétés pouvant constituer de nouvelles forêts qui produisent + qu’elles ne consomment. Pour la 1ère fois à partir de 2015, je publie, décris et diffuse la plus grande liste de fruits « originels » qui peuvent cohabiter en forêts primaires, à l’ombre comme à la canopée.

En quelques heures de semis simple j’invite chacun à anticiper comme moi l’abondance et la souveraineté alimentaire. Quoi de plus efficace que de semer un hectare en 2H, pour des millénaires?

Si vous n’avez pas envie d’étudier les articles, ici vous pouvez demander les collections adaptées à votre sol et climat

Délicieux? oui, cela dépend de la variété dans chaque espèce! chaque article contient un tableau comparatif parfois très contrasté, pour éviter toute confusion et tenter de briser un préjugé selon lequel un fruit sauvage ne serait pas très bon (article: accessible en cliquant sur le nom dans la colonne de gauche du tableau ci-dessous). La plupart du temps, la variété a un illustre cousin peu goûteux!

Pourquoi ingélifs? parce que chez nous, il gèle en hiver (« climats tempérés »).

Pourquoi bons crus? parce que c’est plus simple et meilleur pour les vitamines. Bien entendu, certains fruits seraient avantageusement cuits, pour en détruire certaines toxines, comme le « célèbre » sureau commun d’europe. Mais il y a suffisamment de choix parmi les « bons crus », donc je les propose exclusivement. De fait, je préfère les fruits doux et sans acidité, qu’on peut manger en quantité sans lassitude ni cuisson.

____________________________________________________________________

Chaque variété est étudiée, d’autres sont écartées. Un article résume le tout, contenant des liens qui renvoient aux 55 articles détaillés avec références, contenant eux-mêmes une comparaison avec liens vers les cousins de la même espèce, et divers témoignages jusqu’alors dispersés ou privés, que je publie ensemble, puis chacun peut apporter des commentaires (pour l’instant il n’y en a pas beaucoup car le site est récent donc peu référencé par les moteurs de recherche). SVP joignez vos références, sources.

Je pense qu’il est dans l’intérêt de tous, et des générations futures, que ces 55 variétés délicieuses soient semées le plus largement possible.

Publiez ou faites connaitre ce site en même temps que les variétés que vous découvrez

Je ne suis pas grand permaculteur et n’en propose pas de stages: me focalisant sur les aspects pratiques, j’allais directement voir dans les ouvrages de permaculture quelles variétés choisir et où les trouver. Avec mes critères il y avait une dizaine de variétés.  Cela m’a finalement pris des milliers d’heures et 1 an de recherches pour trouver des infos, sources et témoignages dont j’ai voulu faciliter l’accès, seulement une nouveauté pratique: le recensement, l’info et la distribution de 50 variétés fruitières (sub)spontanées délicieuses, dont 40 manquaient jusqu’à présent dans les livres et stages de permaculture. En semis direct, ces arb(ustes) ne requièrent ni connaissances, ni greffe, ni taille, seulement un peu d’arrosage en cas de sécheresse seulement quand ils sont jeunes.

_________________________________________________________________________________

Le prix de l’adhésion est libre, au minimum il doit être à peu près égal aux prix indiqués en colonne de droite.

L’association:

– Achète les semences en quantités à des professionnels, pour la pureté variétale.

– Elle distribue ces 50 graines (gros et détail), parce qu’il n’y avait pas de telle collection auparavant (un premier travail de milliers d’heures pour toutes les réunir et les renseigner).

Semeurs fous: pour obtenir davantage de graines, profitez des prix coûtants des grossistes

__________________________________________________

Échanges:

Les commentaires en bas de ce descriptif-liste des 50 fruits sauvages délicieux sont ouverts aux dons DE GRAINES DE FRUITS adaptés aux semis, tu peux y écrire ton adresse postale et les initiales latines des variétés dont tu proposes les graines, ou que tu demandes?

Il existe un site mieux organisé pour les échanges.